Bienvenue à TREGUEUX
Retour à l'affichage graphique
 
Budget 2020

Le budget primitif 2020 a été adopté par le Conseil municipal, lors de la séance du 4 mars 2020.

Lors de la séance du 29 janvier 2020, le Conseil municipal a débattu des orientations budgétaires. Le rapport de présentation et ses annexes sont à retrouver en cliquant ici.

 

Retrouvez, ci-après et en téléchargement ci-contre, les éléments essentiels du budget pour l’année 2020 et du compte administratif pour l’année 2019.

Vous retrouverez également en téléchargement les maquettes budgétaires.Il s’agit de documents standardisés pour toutes les collectivités territoriales et les groupements publics. Ce sont ces maquettes budgétaires qui sont transmises en préfecture.  

 

Le chiffres-clefs du budget 2020

Budget de fonctionnement : 10 millions d’euros

Budget d’investissement : 5,8 millions d’euros

 

JPG - 180.6 ko

 

JPG - 58.7 ko

 

 

Le budget 2020 : garder le cap de la maîtrise des dépenses et de l’optimisme

Le 4 mars dernier, le budget de la Ville de Trégueux pour l’année 2020 a été adopté par le Conseil municipal. Présentant une maîtrise des dépenses de fonctionnement et une nouvelle baisse de l’endettement, il permet à la municipalité d’investir dans des projets au bénéfice des habitants, toujours sans augmentation des impôts communaux.

Ce mercredi 4 mars, c’est avec un ordre du jour particulièrement chargé que s’est tenue la dernière séance du Conseil municipal de la mandature 2014-2020. Au cœur des préoccupations : la discussion et l’adoption des comptes administratifs 2019 et du budget primitif de la commune pour l’année en cours. Si les comptes administratifs sont la retranscription fidèle des dépenses et recettes du budget principal de la Ville au cours de l’année passée, le budget primitif est, quant à lui, un acte de prévision qui anticipe les recettes et les dépenses pour l’année à venir.

Au cours du débat, les élus ont pu constater que la situation financière de la Ville était saine, avec des dépenses de fonctionnement maîtrisées, des capacités d’investissement préservées et un endettement en baisse. Et ce malgré un contexte national difficile ces dernières années, au cours duquel toutes les communes ont vu leurs dotations d’État se réduire pour contribuer à la réduction du déficit public. Trégueux apparaît même dans une situation plus favorable que la moyenne des villes comparables, avec une capacité d’investissement de 168 euros par habitant contre 126 euros et une dette par habitant de 490 euros contre 844 euros pour les autres communes.

« On est satisfaits d’avoir des capacités pour investir, mais la rigueur sera toujours là » a réagi Christine Métois, Maire de Trégueux, au terme de la discussion. Les comptes administratifs ont été adoptés à l’unanimité et le budget primitif à une large majorité, moins deux abstentions du Groupe de gauche qui auraient souhaité davantage d’investissements en profitant des emprunts bancaires qui demeurent à des taux bas. « Mais, nous faisons preuve d’optimisme pour la suite », a tenu à souligner Jean Le Hénaff, pour le groupe de gauche. Les taux des impôts communaux restent inchangés, comme c’est le cas depuis 2010.

Quels sont les grands projets et les principaux investissements prévus au budget 2020 ? Petit tour d’horizon des principales nouveautés…

Priorité à la santé et aux solidarités

Ce budget 2020 comporte plusieurs investissements conséquents en faveur de la santé et des solidarités. C’est le cas tout d’abord de la Maison de santé pluridisciplinaire, qui s’installera place François Mitterrand, à côté de la maison de retraite. Si le projet est porté par Office Santé, la Ville de Trégueux s’est engagée à acquérir la partie purement médicale du bâtiment (six cellules qui seront louées aux médecins), pour un montant total de 760 000 euros. L’implication financière de la commune était la seule manière de garantir que le projet verrait le jour et que toutes les conditions soient bien réunies pour attirer de nouveaux médecins généralistes. Les travaux de construction de la Maison de santé pluridisciplinaire doivent débuter ces prochaines semaines, pour une ouverture prévue au second semestre 2021.

Le budget 2020 conforte également les subventions destinées au Centre communal d’action sociale (CCAS) et aux associations. Le CCAS dispose en effet d’un budget distinct de celui de la Ville. Lors du transfert des services d’aide à domicile au Centre intercommunal d’action sociale (CIAS), une « pause » dans le versement des subventions avait été décidée pour l’année 2018. En 2019, une subvention de 138 000 euros a de nouveau été versée, pour permettre au CCAS de Trégueux de développer de nouveaux projets (analyse des besoins sociaux, Cafés des parents, F’Estival…). Son budget est conforté en 2020, avec une subvention de fonctionnement de 129 000 euros, pour pérenniser ses actions en faveur du lien social et intergénérationnel. La Ville participe également au financement du Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) à hauteur de 37 000€ pour l’année 2020. Les associations voient également leurs subventions reconduites à hauteur de 357 687 euros au total, un niveau équivalent aux années passées. La Ville soutient par ailleurs les associations sportives, culturelles, sociales et humanitaires en participant au financement de quatre emplois associatifs et en apportant des aides en nature, en particulier pour l’organisation de manifestations (prêt de salles, de matériel, intervention d’agents municipaux, communication…).

Le budget 2020 prévoit aussi une somme de 252 000 euros pour l’acquisition et la rénovation d’un local dans le centre commercial de la Grand-Porte. Une fois réhabilitée, cette ancienne cellule commerciale sera transformée en véritable espace de vie sociale ouvert à tous les habitants, avec une ludothèque pour petits et grands. Il sera géré par l’association Trég’Union, agréée par la Caf. Ce projet était déjà inscrit au budget 2019 mais l’acte de vente n’a pas pu se faire dans les temps, en raison de difficultés d’ordre juridique. Il devrait aboutir au cours de l’année 2020.

L’habitat dans tous ses états

La construction de nouveaux logements et la qualité de l’habitat apparaissent comme un autre axe majeur du budget de la Ville pour l’année 2020. Cela concerne, en premier lieu, le projet de lotissement entre la rue de Verdun et la rue de Moncontour, pour lequel une somme de 1,8 million d’euros est réservée. Baptisé « Domaine des Sculpteurs », ce lotissement comportera une cinquantaine de lots à bâtir pour des maisons individuelles, 27 logements sociaux locatifs et une douzaine de logements en prêt social location-accession (PSLA). Les crédits vont permettre à la commune d’acquérir les terrains et de lancer les travaux de viabilisation dès le mois de mai. Les premières demandes de permis de construire devraient pouvoir être déposées en début d’année prochaine.

Toujours sur le terrain du logement, le budget comporte 360 000 euros au titre des subventions pour de nouveaux logements sociaux. Il s’agit de la participation de la commune à la construction de ces logements, pour aider les bailleurs. Elle concerne 12 logements sociaux situés rue de Quéré, récemment inaugurés près des Hameaux du Levant, 11 logements déjà inaugurés rue de la Chesnaie, 21 logements à construire rue de Verdun et d’autres projets rues de Quéré et de l’Épine Blanche. Ces réalisations doivent permettre à Trégueux d’attirer de nouveaux habitants, tout en conservant une certaine mixité sociale et intergénérationnelle dans le cœur de ville. Cet effort financier doit aussi permettre à la commune de se rapprocher de l’objectif de 20 % de logements sociaux imposé par la SRU du 13 décembre 2000.

Un programme de voirie ambitieux

Estimé à près d’1,3 million d’euros, la Ville de Trégueux s’est dotée d’un programme de voirie ambitieux pour l’année 2020. Le projet principal concerne la requalification de la rue Louis-Pasteur, à hauteur de presque 500 000 euros. Ces travaux ont pour objectif d’apaiser la circulation et de garantir la sécurité des piétons et des cyclistes, en rétrécissant de la largeur des voies, en créant des stationnements longitudinaux dans le sens de circulation en milieu de voie, en construisant des plateaux surélevés, en installant des marquages « zone 30 » et des marquages vélo au milieu de chaque voie de circulation… Une première tranche concernera la voirie entre les rond-points de Bleu pluriel et des Fauvettes et une seconde la partie située entre le rond-point des Fauvettes et le croisement avec la rue d’Armor. Le chantier devrait débuter en avril prochain.

Le programme de voirie prévoit par ailleurs des travaux dans plusieurs rues structurantes ou très fréquentées, comme la rue de la Hazaie, jusqu’au carrefour partagé avec la ville de Langueux (258 000 euros), l’avenue Louis-Guilloux (66 000 euros), les rues de la Haute Ville et de la Fontaine, la mise en accessibilité du cheminement jusqu’au lotissement La Pérouse… Sans oublier les jeux extérieurs pour enfants, dont les nouveaux qui viennent tout juste d’être installés dans le parc de la Ville Junguenay (22 000 euros).

L’entretien constant des bâtiments communaux

Enfin, le budget 2020 fait de nouveau la part belle à l’entretien des bâtiments communaux. Plus de 110 000 euros de travaux sont ainsi prévus à Bleu pluriel, en particulier pour améliorer la façade et l’entrée (ravalement, pose d’un bardage en bois sur un mur, réfection du « mur rideau » de l’entrée…).

À l’image des années passées, les autres bâtiments feront l’objet de travaux d’amélioration de l’isolation ou de rénovation énergétique. Ainsi, un programme de changement des menuiseries et fenêtres de plusieurs bâtiments (Ville Junguenay, maison de quartier du Créac’h…) est prévu, pour un montant total de 32 000 euros. Du côté des écoles, Jean-Jaurès se voit doté d’une enveloppe de 29 000 euros pour l’installation de panneaux isolants sur la façade sud du bâtiment principal, comme cela a été le cas pour la façade nord il y a quelques années, et de 7 000 euros pour le changement des menuiseries et l’amélioration de la façade du bâtiment abritant la salle des maîtres et des bureaux, qui donne sur la rue de Moncontour. De même, des robinets thermostatiques ont été installés à l’école Louis-Pasteur pour optimiser les consommations énergétiques du bâtiment (9 000 euros).

Enfin, du côté des équipements sportifs, c’est la salle Raquettes qui fera l’objet des plus grandes attentions cette année, avec la réfection de la toiture pour environ 276 000 euros. Ces travaux ont été décidés suite aux fuites constatées et aux problèmes remontés par les utilisateurs de la salle. De ce fait, les travaux sur la toiture de la salle Jean-Pierre Pinsard (salle de basket) seront réalisés en 2021. Toutefois, le marché sera conclu avant la fin de l’année, pour ne pas perdre de temps.

Pour en savoir plus

Vous souhaitez en savoir plus sur l’élaboration du budget municipal ou avoir accès aux documents budgétaires (rapport du débat d’orientations budgétaires, comptes administratifs 2019, budget primitif 2020…) ? Consultez le dossier « finances des collectivités territoriales » sur le site officiel www.vie-publique.fr.
Pour toute question sur le budget de Trégueux, vous pouvez écrire à finances@ville-tregueux.fr.

Ville de Trégueux - 1 rue de la République - 22950 TREGUEUX - Tél : 02 96 71 27 32 - Contact / Mentions légales / Plan du site